Le remboursement des frais dentaires

Comprendre le remboursement des frais dentaires

Le remboursement des frais dentaires par la Sécurité sociale dépend des types de soins effectués : lorsqu’il s’agit d’une consultation, de soins de caries ou de l’extraction d’une dent, la prise en charge de la Sécurité sociale est quand même satisfaisante. Par contre, dès qu’il s’agit de soins spéciaux comme la pose d’une couronne, d’un bridge ou d’une prothèse dentaire, le remboursement prévu par la Sécurité sociale est très faible.

Comprendre les modalités de remboursement des frais dentaires

En principe, la Sécurité sociale rembourse les soins dentaires à hauteur de 70 % du tarif conventionnel. Bien que ce taux paraisse plutôt intéressant, il ne faut pas oublier que les prix réels appliqués par les dentistes sont largement supérieurs au tarif conventionnel, en particulier pour les soins spéciaux. Lorsque l’assuré consulte un dentiste conventionné pour des soins de caries, des traitements de racines ou encore pour des extractions, les frais dentaires sont remboursés à 70 %. En ce qui concerne le détartrage, le remboursement est basé sur le tarif conventionnel qui s’élève à 56,71 euros pour deux séances. Par contre le curetage n’est pas remboursé par la Sécurité sociale. Les soins esthétiques comme le blanchiment des dents ou encore les poses de facettes ne sont pas pris en charge. La reconstitution d’une dent en composite coûte de 31,02 euros à 121,96 euros alors que le tarif conventionnel est fixé à 31,02 euros. La pose de couronne est l’une des prestations les plus mal remboursées : si le prix réel varie de 335,39 euros pour une couronne en nickel-chrome à 914,69 euros pour une couronne en céramique, le remboursement est de 75,23 euros seulement (70 % de 107,48 euros, le tarif conventionnel de la Sécurité sociale). La pose de bridge n’est également remboursée qu’à hauteur de 150,46 euros (prix des deux dents porteuses) parce que le prix de la dent manquante n’est pas considéré.

Le remboursement des implants dentaires n’est pas prévu par la Sécurité sociale.

Pour les prothèses amovibles, le montant du remboursement accordé dépend du nombre de dents remplacées. Si les prix réels des prothèses varient de 1 200 euros à 2 500 euros, le remboursement d’un appareil complet est basé sur le tarif de base de 174,86 euros.

Une meilleure prise en charge des actes préventifs

L’assurance maladie a décidé d’améliorer le remboursement des soins préventifs pour motiver les assurés à se faire soigner au plus tôt et à éviter ainsi les soins plus coûteux. La Sécurité sociale a commencé par l’instauration d’une consultation de prévention gratuite chez le dentiste pour les adolescents de 15 ans à 18 ans. Tous les soins effectués à la suite de cette consultation sont remboursés à 100 %. Le scellement des sillons dentaires chez les enfants de moins de 14 ans est maintenant pris en charge à hauteur de 70 % sur la base de 18,90 euros par dent, pour les premières et deuxièmes molaires. Il s’agit d’une méthode simple et indolore qui permet de lutter contre les caries. Pour que les traitements d’orthodontie soient pris en charge, il faut déposer une demande d’entente préalable auprès de la caisse d’assurance maladie avant la date du 16e anniversaire de l’assuré. Auparavant, cette échéance était fixée à 12 ans. Le remboursement de l’orthodontie est forfaitaire : 193,46 euros par semestre, pourtant les prix réels varient de 533,57 euros à 1 524,49 euros par semestres. Pour les personnes qui disposent d’une couverture médicale universelle (CMU), le remboursement des soins dentaires est plafonné à 396,37 euros par période de 24 mois. Ce plafond n’inclut pas les prothèses amovibles de plus de neuf dents. En cas de besoin, les assurés qui bénéficient d’une couverture de la Sécurité sociale ou de la CMU peuvent faire une demande d’aide exceptionnelle auprès des assistants sociaux de leur caisse. Le choix d’une complémentaire santé est très important : pensez à comparer avant de vous engager afin de trouver les couvertures les plus adaptées à vos besoins, en particulier, en matière de soins dentaires et de soins optiques.

Tags:



A découvrir également:

  • Articles similaires :