Votre Mutuelle : Les démarches à suivre en cas de départ à la retraite

Le maintien de la complémentaire santé d’entreprise n’est pas toujours la meilleure solution pour les retraités. Au moment de la retraite, vous pouvez garder votre complémentaire santé d’entreprise et profiter des mêmes garanties que les salariés, mais il est fortement recommandé de bien étudier les inconvénients avant de prendre une décision. Il est également conseillé de se décider dans les plus brefs délais bien qu’un délai de réflexion de 6 mois soit accordé. En effet, vous risquez de ne pas avoir de couverture santé pendant une certaine période.

Des cotisations plus élevées

Étant donné que vous quittez votre entreprise, votre employeur n’est plus tenu de payer la part de cotisation qui lui incombe. Ainsi, vous serez obligé de payer une cotisation plus élevée malgré le plafond fixé par le décret n° 90-769 du 30 août 1990. L’inflation du tarif qui concerne les salariés en activité est également applicable à vos cotisations qui augmenteront donc progressivement au fil des années.

Les garanties ne sont pas toujours adaptées aux besoins des retraités

Lorsqu’un retraité décide de conserver sa complémentaire santé d’entreprise malgré les majorations des cotisations, il ne peut pas demander de modifications des types de soins pris en charge ni des niveaux des garanties accordées. Par exemple, s’il s’agit d’un contrat d’entreprise qui couvre les besoins d’une famille, l’assureur refusera de l’adapter aux besoins d’un sénior ou d’un couple de retraités. Pour éviter les mauvaises surprises, renseignez-vous auprès de la compagnie d’assurance pour connaitre les conditions de maintien de votre contrat. Vous pouvez également remplacer votre complémentaire santé entreprise par un produit plus approprié à votre profil ainsi qu’à votre budget. N’hésitez pas à faire une simulation en ligne pour comparer les tarifs et les garanties proposés par les autres assureurs. Si vous trouvez une complémentaire santé individuelle aussi bien auprès du même assureur ou d’une autre compagnie, pensez à vous informer sur les limites d’âge qui s’appliquent à la souscription ou même en cours de contrat.

Tags:



A découvrir également:

  • Articles similaires :